22 communes sont surveillées, au moyen de 78 pièges pondoirs répartis de manière stratégique.

25,5 % de ces pièges se sont révélés positifs à l'issue de leurs relevés (relevés mensuels entre avril et novembre). En 2017, le nombre de communes considéré colonisées a doublé. 22 nouvelles communes ont connu l'implantation du moustique-tigre en 2017, portant son installation sur 34 communes à l'échelle du département.  

 

   
© EID MED / 2013